III) Les spécificités au mix de Battle:

Ici un Battle ou j'ai pris beaucoup de plaisir avec Vincent DJ de FAMAS Système. (on est sous les parasols, mine de rien ça tapait dur ce WE)



- Une fois que c'est parti ça enchaîne à un rythme assez élevé.

- Gérer bien la longueur des morceaux que vous balancés. Shame on you si en plein enchaînement au sol vous êtes bout de piste. Le regard du danseur coupé dans son élan vous en dira plus qu'un long discours.

- Essayer d'être deux aux platines, surtout à vos débuts, ce sera moins speed, plus convivial et vous pouvez mieux sélectionner vos morceaux.

- Baisser bien le son, voir couper tout quand le MC parle pour ne pas couvrir sa voie.

- Préparer votre bac en fonction des catégories présentes au Battle (revoir Wiki), combien d'inscrit (ce qui détermine la durée du mix)

- Penser aussi aux spectateurs, certes ils sont là pour les danseurs, mais la qualité des sons ne nuit pas. Varier les styles musicaux et ayez une pensée pour le mouvement hip hop. Voir des mamans qui bougent la tête sur LOTU c'est gooooood.

Afin de vous donner une idée de l'objectif à atteindre si vous voulez devenir "un tout bon" vous pouvez écouter les interviews plus qu'instructive ici pour DJ Siens.

http://www.wegofunk.com/Interview-Dj- ... herche-du-break_a348.html

Et cerise sur le gâteau DJ Goodka a très gentiment accepté de m'aider pour cet article et il vous livre ci après un commentaire personnel sur l'activité du mix pour les Battles de danse.

Mixer en Battle est quelque chose de pointu si on veut le faire correctement. Il faut connaître l'histoire du mouvement. Quasiment tous les genres musicaux peuvent trouver place dans un mix de break danse. L'essentiel étant d'en capter la moelle, c'est-à-dire le break qui correspondra au B Boys. C'est ce que faisaient les pionniers tel Cool Herc, A Bambaataa etc..

Ensuite pour accélérer les musiques, il y a des règles, on n'accélère pas comme cela. Il y a des morceaux qui passent et d'autres qui ne passent pas, si la voix du rappeur ressemble à Mickey mousse, ce n'est pas bon.
On accélère aussi selon un rythme, celui de la danse.

La plupart des Djs de break sont des breakers de base, moi dj siens, taj mahal et autres. Il faut comprendre la danse et danser dans sa tête pour comprendre les danseurs et leur donner les bons morceaux au bon rythme


Vinylement Votre Olive.

5