Le Mix Harmonique

C'est l'évolution logique du beat mixing : mixer les tonalités! Effectivement quand on apprend à mixer on apprend au départ à mixer au tempo, mais tout naturellement on s'apercoit qu'avoir deux morceaux au même tempo ne fait pas un bon mix! instinctivement le DJ se met à mixer en respectant la construction des morceaux, mais même alors des clash de tonalités peuvent réduire à néant tous les efforts précédents. Beaucoup de DJ sans le savoir, en sélectionnant leur disques à mixer, le font suivant un critère de tonalité, car l'être humain a une sensibilité naturelle aux harmonies musicales et un bon DJ se rendra compte de lui-même que bien calé deux morceaux ne passent pas forcément ensemble.

Evidemment il a la solution d'utiliser uniquement les parties rythmiques des morceaux pour effectuer un mix, mais en plus d'être fatalement prévisible voir monotone, cette facon de mixer ne garantie pas un mix cohérent. Car mixer des morceaux de manière harmonique, c'est assurer une continuité musicale à son set.

Donc avec cette technique, deux objectifs peuvent être atteint, premièrement mixer des parties mélodiques entre elles et deuxièmement faire évoluer son set de facon musicale.

ALors je vois déjà ceux qui se disent "ca va! Je sais reconnaitre si des morceaux vont bien ensemble ou non!" et il est clair que personne n'a attendu cette méthode pour faire des mixs cohérent avec des parties mélodiques mixé! Cependant, pour en arriver là il aura certainement fallut essayer de manière quasi aléatoire un nombre important de morceaux pour trouver ceux qui passent ensemble. Cette méthode n'est donc qu'un outil de plus au DJ pour sélectionner judicieusement ses titres, au même titre que le BPM. Tout comme n'importe quel outil il est libre à l'utilisateur de l'utiliser ou non! J'entends par là que les règles qui vont suivre sont faites pour être violé! Si deux morceaux passent parfaitement ensemble à votre oreille, faites-vous confiance!



Prerequis au mix Harmonique: La Tonalité

Tout comme pour le beatmatching qui nécessite des notions de rythmes ou BPM, le mix harmonique repose sur la connaissance de la tonalité des morceaux. Pour le beatmatching on choisira, soit de calculer le BPM à la main, soit de le faire par un logiciel, soit de le faire au feeling etc. il en est de même pour la reconnaissance de la tonalité d'un morceau. Les chapitres suivants détaillent les différentes méthodes pour trouver la tonalité d'un morceau. Tout comme pour le BPM je suis persuadé que chaque méthode aura ses partisans.


- A L'aide d'un piano:

Si vous avez un piano chez vous c'est idéal, mais n'importe quel logiciel ou VSTi émulant un piano ou synthétiseur fera l'affaire. Afin d'avoir de meilleurs résultats évitez tout de même les émulations avec vibrato ou autres effets.

Il n'est pas nécessaire de savoir jouer du piano pour trouver la tonalité d'un morceau, une paire d'oreille bien entretenue sera largement suffisant.

Lancez donc le morceau dont vous voulez identifier la tonalité pitch à 0% (très important), et jouez simultanément chacune des notes de piano (parmi les 12 notes d'une octave). Celle qui vous semblera le mieux s'intégrer au morceau est très certainement la tonalité! Pour en être sur essayez de jouer la dominante (7 demis ton plus haut) ou la sous dominante (5 demis ton plus haut), si aucune de ces deux autres ton ne vous semble mieux, alors on peut considérer que vous avez trouvé la Tonale.

Reste à déterminer si nous sommes en gamme majeure ou mineure. Pour ce faire, jouer simplement la triade Majeure (Tonale ; +4 demis Tons; +3 demis Tons) ou la triade mineure (Tonale; +3 demis tons; +4 demis tons) en vous aidant du tableau plus haut par exemple. Encore une fois l'accort qui ce fond le mieux dans le morceau vous dira si vous êtes en gamme majeure ou mineure.

Entraînez-vous et penser à refaire certains des premiers morceaux que vous aurez analysé, car certainement le manque d'expérience vous aura fait faire quelques erreurs. Vous allez sûrement prendre un peu de temps au départ, mais l'oreille s'entraînant vous devriez trouver les tonalités plus rapidement, ainsi que d'obtenir une plus grande quantité de résultats juste.

- Détection par Logiciel:

Il existe de nombreux logiciels aujourd'hui qui permettent de trouver automatiquement la tonalité d'un morceau.

Parmi eux on nottera:

-Mixed In Key: Logiciel payant, développé en partenariat avec Allen & Health, donne 95% de réussite à la détection de tonalité, calcule le BPM de facon précise et permet d'enregistrer les résultats sur les ID3Tag de vos MP3, ou dans le nom de vos fichier wav. Nécessite une connexion internet.

-Rapid Evolution: Logiciel gratuit, comme le précédent permet la détection de la tonalité, du BPM et inclus les outils pour le trouver vous-même, c'est-à-dire compteur BPM manuel et une émulation de piano.

Pour avoir testé les deux je trouve mixed in Key plus performant et précis au niveau de la détection de tonalité et de BPM.

Maintenant rapid evolution comporte de gros avantages au niveau du classement. La détection semble prendre plus de temps sur rapid evolution que sur mixed in Key.

D'autres logiciels gratuit et payant existent pour ne pas l'avoir testé je ne les cites pas ici.

Mix harmonique: La base

Bien nous savons maintenant identifier la tonalité des morceaux et ensuite? Ceux qui ont lu la partie théorique doivent bien s'en douter, maintenant que l'on a la tonalité de chaque morceau il nous est possible de choisir les morceaux parmi leur affinité harmonique!

Rassurez vous pas la peine de connaitre toute la théorie par coeur! Mark Davis (Mixed in Key) à créer la roue de Camelot (en voilà enfin un qui peut se vanter d'avoir inventé la roue...) qui assigne à chaque tonalité un chiffre allant de 1 à 12 (pour les 12 demis tons de la gamme chromatique) et une lettre A ou B (Mineur ou Majeur) et qui classe le tout de manière à trouver rapidement les tonalités compatibles.


Image redimensionnée


Concretement à partir de n'importe quel chiffre il vous est (théoriquement) possible de mixer harmoniquement le morceau avec n'importe quel morceau aillant la même lettre et le même chiffre à + ou - 1 près; Ex: Je suis en 3A je peux donc mixer un morceau aillant le chiffre 2A, 3A ou 4A comme tonalité.

Il est également possible de passer d'une lettre à l'autre à condition de ne pas changer de chiffre; Ex: je suis en 3A je peux donc passer à 3B.

Si on détaille un peu on remarquera simplement que la roue de camelot met cote à cote les tonalités compatibles et met en regard les tonalités majeures avec leur mineure relative.

0